Inventer le confort de demain

Concours Ingénieuses 2020

 

Crée en 2011 par la CDEFI (Conférences des Directeurs des Ecoles Françaises d'Ingénieurs) le concours Ingénieuses a permis lors de cette édition 2020 de récompenser les 5 étudiants de 5ème année, à l'initiative du projet "IngénieuseMans" (porteur de projet J.F. TASSIN).

Ce 1er octobre, 8 prix qui ont été remis par les membres du jury durant la cérémonie qui s'est tenue en visioconférence. Trois catégories étaient récompensées : écoles d’ingénieur(e)s, élève-ingénieure France et Maghreb et femme ingénieure.

Dans la catégorie école d'ingénieure, le prix de "l'école la plus engagée" dans une association étudiante, a été décerné aux 5 élèves porteurs du projet.

----------------

Investis dans ce projet étudiant depuis deux ans, ces étudiants ont eu à coeur de "comprendre pourquoi la proportion d’étudiantes au sein de l’école est faible (25%) et surtout aider les jeunes filles à se tourner vers l’ingénierie sans crainte".

Plusieurs actions ont été menées, dont une journée d'immersion en 2019, qui aura permis à des lycéennes et lycéens de découvrir l’univers de l’ingénierie et aura mis l'accent sur les inégalités de genre qu'il faut combattre. 

 

Le mot du Directeur :

"Le projet Ingénieusemans a été motivé par le désir de voir augmenter le taux de jeunes filles à l'école. Il a été pris à bras le corps par l'équipe dès son commencement fin janvier 2019, avec l'objectif de préparer une candidature au concours Ingénieuses 2020. Un très beau travail a été réalisé avec le tournage et le montage de témoignages vidéos, d'une exposition virtuelle sur les femmes dans la science et d'une action auprès des lycéens. La candidature au concours était dans la logique de la dynamique de ce projet et suis très heureux que l'équipe ait remporté le prix de l'école la plus engagée au concours. Pour avoir initié ce projet, je peux témoigner de l'investissement des membres de l'équipe et du plaisir que j'ai eu à interagir avec eux. La relève a été prise par une autre groupe projet en janvier 2020 pour la mise en place d'autres évènements, malheureusement contrariés par la crise sanitaire. Il s'agit toutefois d'une action de longue haleine et nous espérons pouvoir aller persuader les élèves au plus près, dès l'école et le collège, que les jeunes filles peuvent également devenir ingénieures."

 

 

 

 

Bravo à ...

Amélie GAILLARD

Pierre GROJO

Claire DORLET

Naïs CARON DELBOSC

Nicolas POINTET

qui se sont investis tout au long de ce projet.

 

 

Retour presse :

Article site Le Mans Université

Newsletter - Le Monde des Grandes écoles et des Universités

Vidéo CDEFI